Contrôle ultime prétransfusionnel (CUPT): fiche technique

Le contrôle prétransfusionnel vise à apporter un maximum de sécurité au patient au cours de la transfusion et dans ses suites. Il s'agit d'une procédure obligatoire permettant de vérifier la compatibilité entre le sang du donneur et le sang du receveur. Pour cela, une simple goutte de sang du patient est nécessaire, ainsi que la poche de sang à transfuser. Le CUPT se réalise donc une fois le sang reçu dans le service et la transfusion est posée dans la foulée.

Matériel

Le controle ultime prétransfusionnel se fait avec à l'aide d'un support fourni avec la transfusion, prêt à l'utilisation. C'est une carte, avec des indications à suivre. pour la remplir, vous devrez réunir le matériel suivant :

Déroulement du soin

Avant tout chose, vous devez recevoir les poches de sang dans le service et attendre un certain temps qu'il se réchauffe (car ils sont stockés congelés). Une fois à température ambiante, vous pourrez envisager de faire le contrôle ultime prétransfusionnel. Vous constatez alors des agglutinations qui confirment que les sangs sont compatibles. Si tel n'est pas le cas, contactez le service qui vous a fourni le sang pour avoir une poche bel et bien compatible et pour les informer du problème, afin que l'erreur ne se reproduise pas ultérieurement.